Le Mouvement ATD Quart Monde a conçu le projet “Territoires Zéros Chômeur de Longue Durée” (TZCLD) à partir de l’évaluation de TAE réalisée en 2010, et de ses principaux résultats suivants :  
  • l’importance fondamentale de l’emploi en CDI pour la reconstruction de la dignité des personnes et leur accès aux autres droits fondamentaux,
  • le coût raisonnable de la création de cet emploi (de l’ordre de 15.000 € par ETP) en CDI,
  • le fait que chaque individu cherche profondément à donner le meilleur de lui-même s’il est accueilli au sein d’un collectif bienveillant et exigeant à la fois.
  Si TAE démontre que personne n’est inemployable, si l’on sait y mettre les conditions, la généralisation d’un vrai « droit à l’emploi » passe par l’expérimentation sur le terrain de ce droit pour tous. Conformément à sa méthode, ATD souhaite toujours faire des expérimentations approfondies de ses différentes propositions avant qu’elles ne soient mises en œuvre au niveau national. Le projet Territoires zéro chômeur de longue durée est une expérimentation novatrice qui permet de créer de l’emploi grâce à des Entreprises à But d’Emploi (EBE), qui embauchent – sur la base du volontariat – des chômeurs de longue durée en CDI, au SMIC et à temps choisi. Ces EBE font des travaux utiles localement mais non réalisés car jugés peu rentables pour le marché classique. Ces entreprises particulières sont financées, pour l’essentiel, par la réaffectation des coûts et des manques à gagner liés au chômage de longue durée. L’objectif : montrer que personne n’est inemployable et que grâce à la mobilisation collective, l’économie peut être au service de l’humain et de la planète, à condition que les plus éloignés soient au coeur de la démarche. Lancé par ATD Quart Monde, rejoint par d’autres acteurs de la lutte contre l’exclusion (Emmaüs France, Le Secours Catholique, Le Pacte civique, La Fédération des Acteurs de la Solidarité…), le projet est expérimenté dans 10 territoires de 5 000 à 10 000 habitants depuis début 2017 (1) A fin 2018, plus de 800 personnes ont été embauchées dans les onze Entreprises à But d’Emploi créées. En septembre 2018, le président de la République a annoncé une extension du projet à d’autres territoires d’ici 2020. (1) La Loi  d’expérimentation a été votée à l’unanimité par le Parlement le 29 février 2016. Plus d’information sur le site de l’Assemblée Nationale

Les fondamentaux du Mouvement ATD QM se retrouvent dans ce projet :

  • il part de la volonté fondamentale des plus pauvres de retrouver honneur et dignité par une activité de travail digne reconnue et justement rémunérée,
  • il nécessite l’union de tous les acteurs de la cité pour identifier les activités utiles à développer localement sans pour autant détruire le système économique existant,
  • il doit déboucher sur un changement de regard profond de la société sur elle-même.

TAE a développé un savoir-faire et un savoir-être pour construire une culture d’entreprise bienveillante et exigeante, qu’elle transmet aujourd’hui aux acteurs des démarches TZCLD partout en France à travers plusieurs modalités :

  • un cycle de formation intitulé « L’Entreprise incluante : Apprendre à travailler ensemble », qui comprend 5 jours de formation,
  • des visites sur les territoires expérimentaux d’un groupe de salariés de TAE pour échanger sur les difficultés rencontrées par les « entreprises à but d’emploi » des territoires expérimentaux,
  • une immersion d’acteurs des projets TZCLD sur les territoires au sein de TAE pour plusieurs jours, voire semaines,
  • une simple visite de TAE par des groupes en charge de développer les projets TZCLD.

L’objectif de ces rencontres est de faire partager la philosophie d’ATD qui a permis de concevoir le projet TZCLD et les méthodes et outils de TAE qui peuvent inspirer les futures « entreprises à but d’emploi ».

Bilan d’étape : découvrez notre livre

« Zéro chômeur, 10 territoires relèvent le défi » le livre bilan de l’expérimentation

Mêlant témoignages des différents acteurs et analyses économiques, cet ouvrage dresse un premier bilan de deux ans de l’expérimentation TZCLD. Les auteurs proposent des pistes de réflexion pour assurer son succès alors que l’extension du projet à de nouveaux territoires est à l’ordre du jour.

Les auteurs :

Claire Hédon – Présidente d’ATD Quart-Monde France
Daniel le Guillou – Vice-président d’une Entreprise à But d’Emploi à Thiers
Didier Goubert – Ancien directeur de Travailler et Apprendre Ensemble
Fermer le menu
×
×

Panier