Outils Projet "TAE en marche"

Lors de ces discussions, nous abordons des sujets comme les absences au travail, le respect dans les équipes ou la politique salariale de TAE. A l’issue des discussions et des réflexions, les salariés proposent à l’ensemble des collègues leurs conclusions et les propositions pour l’avenir.

Par exemple, concernant les absences, les salariés de ce projet ont réfléchi aux raisons qui motivent les absences, aux conséquences que ces absences ont sur les autres salariés (démotivation, …), et aux façons d’y remédier. Voici un exemple de ce qui a été fait :

« Nous avons commencé à parler des absences répétées chez TAE, d’après Chantal, dans le cadre d’atelier sur la gestion de budget familial et du constat que nous avons fait, que certaines personnes, lorsqu’elles étaient malades ne pouvaient pas payer la consultation du médecin. Il en résultait, qu’elles n’avaient pas pu envoyer d’arrêt maladie, puis, par peur des « représailles » et aussi de la « honte » ressentie envers les collègues, elles ne prévenaient pas l’entreprise de leur absence.

Cette réflexion s’est engagée depuis quelques semaines dans le cadre de « TAE en marche »avec tous les salariés. Des propositions d’améliorations avec des façons de faire des entreprises classiques, par exemples, prime d’assiduité, jours de congé et RTT supplémentaires offerts aux plus assidus, n’ont pas abouti car jugé inadaptées au personnel de TAE. Les jours d’absence sont déjà déduits du salaire, le non-versement de la prime tendrait à pénaliser une seconde fois le salarié en pointant du doigt ses manquements professionnels.

Les motifs d’absence des salariés sont nombreux, il y a ceux qui manquent à l’appel systématiquement le lundi matin, difficile de redémarrer la semaine. Il y a aussi ceux qui ne sont pas aptes physiquement ou moralement pour les plus fragiles, comme le signale Byram, à venir travailler parce que les problèmes du quotidien ont pris le pas sur les obligations professionnelles.

Face à la complexité du problème, les salariés de TAE ont proposé finalement de mettre en place à titre expérimental, un document calendaire joint au bulletin de paie, sur lequel il sera très facile de repérer, avec un code de couleurs, les journées d’absence et les pertes de salaire associées. Avec cette mise en place, TAE espère qu’il y aura une prise de conscience de l’importance du problème et une amélioration progressive du nombre des absences. »

Outils Outils

Version imprimable de cet article Version imprimable
envoyer l'article par mail envoyer par mail


Firefox | SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |
TAE, 202 avenue Cossonneau, 93160 Noisy le Grand - Tél : 01.49.32.15.96 - informatique@ecosolidaire.org
© 2002-2015