Curieux de visiter une entreprise qui fonctionne différemment des autres, M. Thierry Quéffelec, le sous préfet du Raincy, nous a fait l’honneur de sa visite le 12 avril 2011, accompagné de M. Mamadou Deme, son conseiller.

Il a pu constater de visu et en discutant avec les salariés que les valeurs affichées par TAE se concrétisaient dans les pratiques de l’entreprise au quotidien.

Il a questionné les salariés sur leur parcours professionnel avant et depuis TAE et leurs projets futurs. Il nous a interrogés sur la nature de nos contrats, sur nos statuts, sur les conditions de travail. L’une d’entre nous lui a expliqué sa trajectoire dans l’entreprise, passant du contrat aidé au CDI, et l’apport positif de ce dernier, garant d’une sécurité qui permet de se projeter dans l’avenir sereinement.

M. le sous préfet a prêté une oreille particulièrement attentive à toutes nos réponses, notamment celles ayant attrait à l’organisation du travail dans des équipes sans chef d’équipe, l’économie générale de l’entreprise, le travail en binôme, nos indicateurs d’ambiance et de partage de savoirs, les réunions de concertation de chaque équipe. Nous lui avons fait part de notre positionnement singulier, précisant que nous étions plus chers qu’une partie de nos concurrents, mais que nous expliquions ce surcout en partie par la plus value sociale de l’entreprise.

Pour finir, le sous-préfet nous a encouragés et promulgué des conseils en terme de marchés à explorer, sur des concours financiers que l’on pourrait attendre d’administrations publiques et a conclu en disant « Vous détenez une part de vérité ».